Un onze new-look et un banc en or

6 avril 2016 - 18:37

POUR COULER DAUPHINS NOIRS 6 avril 2016 Un onze new-look et un banc en or Un onze new-look et un banc en or Pour composer l'équipe de base du TPM affrontant les Dauphins Noirs, aujourd'hui, Hubert VELUD a tenu compte, logiquement, du fait qu'il jouera trois jours plus tard, à Marrakech, contre le Wydad de Casablanca. Le résultat : deux équipes qui ont des visages bien différents. A Kamalondo, les Corbeaux s'appuieront sur une défense de "vieux routiers" où seul Patient MWEPU n'est pas un titulaire habituel. Avec lui, le trio FRMPONG - KIMWAKI - COULIBALY constitue un bloc solide devant le grand Sylvain GBOHOUO. Dans l'entrejeu, c'est de l'inédit : KOFFI, BADIBAKE et SINGULUMA n'ont jamais joué ensemble et il faut espérer que leur engagement et leurs qualités individuelles compenseront un manque d'automatismes quasi inévitable. Sur le front de l'attaque, LUYINDAMA sera chargé de transformer les ballons chauds que lui mijoteront les deux baroudeurs virevoltants que seront (on l'espère) Déo KANDA et Solo ASANTE. Ce onze new-look a tout pour s'imposer, mais si d'aventure l'affaire tournait mal, le staff pourra toujours puiser dans les réserves en or qui forment le banc de touche. KIDIABA, CHONGO, ADJEI, ASSALE, ULIMWENGU, SINKALA et BOLINGI : que voilà du beau monde pour jouer les secouristes !..

POUR COULER DAUPHINS NOIRS

6 avril 2016

Un onze new-look et un banc en or

Un onze new-look et un banc en or

Pour composer l'équipe de base du TPM affrontant les Dauphins Noirs, aujourd'hui, Hubert VELUD a tenu compte, logiquement, du fait qu'il jouera trois jours plus tard, à Marrakech, contre le Wydad de Casablanca. Le résultat : deux équipes qui ont des visages bien différents.

 

A Kamalondo, les Corbeaux s'appuieront sur une défense de "vieux routiers" où seul Patient MWEPU n'est pas un titulaire habituel. Avec lui, le trio FRMPONG - KIMWAKI - COULIBALY constitue un bloc solide devant le grand Sylvain GBOHOUO.

 

Dans l'entrejeu, c'est de l'inédit : KOFFI, BADIBAKE et SINGULUMA n'ont jamais joué ensemble et il faut espérer que leur engagement et leurs qualités individuelles compenseront un manque d'automatismes quasi inévitable.

 

Sur le front de l'attaque, LUYINDAMA sera chargé de transformer les ballons chauds que lui mijoteront les deux baroudeurs virevoltants que seront (on l'espère) Déo KANDA et Solo ASANTE.

 

Ce onze new-look a tout pour s'imposer, mais si d'aventure l'affaire tournait mal, le staff pourra toujours puiser dans les réserves en or qui forment le banc de touche. KIDIABA, CHONGO, ADJEI, ASSALE, ULIMWENGU, SINKALA et BOLINGI : que voilà du beau monde pour jouer les secouristes !..

Commentaires